MOMENT "M" SUR SIMON PORTE CREATEUR DE LA MARQUE JACQUEMUS


Ce mois-ci, dans le blog de Bellite, je vous propose un Moment « M » sur un designer français de talent : Simon Porte, créateur de la marque Jacquemus©.

C’est l’été en France ; l’hiver, ici, en Australie. Moment « M » a envie de se mettre au diapason des saisons et de jouer au sablier en inversant la tendance des derniers articles parus sur le blog de Bellite©. Vous aimiez le format de mes articles, mon humour, le petit clip des années 70-80 sur lequel vous dansiez des minutes (des heures !) durant en vous remémorant de bons souvenirs ? pas de panique, même si le format de l’article change un peu, je suis toujours là pour vous procurer ces petites paillettes de bonheur 😉.

À partir de ce mois-ci, je vous invite à découvrir des personnalités éclectiques qui se distinguent par leur originalité, leur humanité, leurs goûts et leurs envies. Une manière pour moi de vous tenir informée des personnalités tendance de la mode et des arts en y ajoutant ma petite touche personnelle…

En guise de vernissage, il revenait naturellement à Anabela de choisir la personnalité du mois. Elle n’a pas tergiversé longtemps avant de me dire : « J’aimerais bien parler de Jacquemus©. Tu connais ? » Un court silence s’était ensuivi et ma réponse avait été franche, simple : « Non, pour être tout à fait honnête avec toi, je ne connais absolument pas Jacquemus© ». Soucieuse de combler mes lacunes, je me suis immédiatement munie d’une loupe électronique afin de mener ma petite enquête…

Empreintes

 

Photo:Olivier Monge. MYOP

Simon Porte est né le 16 janvier 1990 dans le sud de la France. Il grandit à Mallemort, commune située dans le département des Bouches-du-Rhône, sous le regard bienveillant de ses parents, agriculteurs de profession.

La peau hâlée, les jambes nues, Simon profite pleinement de la vie campagnarde et de son enfance en courant à travers champs, en aidant aux récoltes d’épinards et de carottes, tout en étant bercé par les pépiements des oiseaux et les accents chantants de ses proches. Très tôt, ses parents décèlent en lui une âme d’artiste et décident de l’inscrire à des castings pour enfants. Le petit garçon aux cheveux blonds réussit plusieurs castings et devient ainsi l’égérie de la marque Carambar©, par exemple.

Rêvant jour et nuit d’intégrer une école de mode, Simon émet le désir de partir étudier à Paris. Ses parents appuyant son choix, sa mère envisage de vendre sa voiture pour financer ses études. Après trois mois passés dans la célèbre institution ESMOD, Simon Porte se rend compte que l’ESMOD n’est, en fin de compte, « qu’une école comme une autre » où les étudiants ne sont pas mus par la même énergie créatrice que lui. Il quitte alors l’école et devient assistant directeur artistique, poste qu’il abandonne très vite pour s’adonner à sa véritable passion : la création de vêtements amples et sobres. N’ayant pas de gros moyens, Simon tape aux portes des couturières afin de négocier la confection de ses jupes à bas coût. Il invite ensuite ses amies à porter gracieusement ses vêtements en cherchant à attirer l’attention des personnalités influentes de la mode. En 2011, c’est chose faite lorsqu’il interpelle la rédactrice en chef du magazine Vogue, Emmanuelle Alt, dans les rues de la capitale. Il marque alors les esprits avec sa troisième collection intitulée « Ouvrières ». Munies d’une banderole et chaussées de ballerines noires, ses mannequins défilent en criant un slogan au rythme ternaire « la mode, la mode, la mode ». Oui, la mode, c’est la vocation de Simon Porte et il est bien décidé à la vivre.

 

 

Jacquemus© : une marque entre amour, hommage et filiation

Simon Porte n’a pas eu besoin de plusieurs mois de réflexion pour savoir quel nom porterait sa marque. Le nom Jacquemus résonnait en lui comme une évidence. Sa maman étant décédée alors qu’il n’avait que 18 ans, victime d’un tragique accident de voiture, il a dès lors voulu lui rendre hommage en l’associant à ses créations ; une manière, sans doute pour lui, de tisser le fil de leur amour mutuel au-delà de la mort. En faisant cela, Simon Porte instaurait un nouveau lien de filiation : Mme Jacquemus-Simon-Jacquemus, exactement comme l’avait fait son peintre favori avant lui : Pablo Picasso.

 Les collections :

Les collections Jacquemus© sont à l’image du pendentif que Simon porte en permanence autour du cou : faites avec le cœur. Ces vêtements reflètent des souvenirs chéris, des couleurs chamarrées de ses vacances à la plage, des formes géométriques qui lui provoquent certaines émotions, des lieux emblématiques auxquels le créateur est très sensible…

Observez un défilé Jacquemus© et vous verrez que c’est comme d’aller flâner entre les étals des marchés sous un soleil brûlant. Vous y verrez de la couleur, des fruits, de belles femmes, des éphèbes, des accents chantants, des pieds nus, du décalé ; un savant mélange de contemporain et de vintage. Des réminiscences de Picasso et du cubisme ? Oui, vous ne vous y serez pas trompé ! Toutes ces créations ont peu ou prou une inspiration picassienne. À l’instar de Picasso, Simon Porte cherche à déconstruire, à magnifier, à simplifier, à materner. Ainsi, plusieurs interprétations possibles peuvent être données à une de ces œuvres.

Prenez par exemple ce top, sur la photo de gauche : à première vue, on pourrait penser qu’il s’agit d’un slip de bain géant posé à la va-vite sur une jeune fille naïve en baggy et baskets qui marche pour aller chercher son skate-board…on peut aussi y voir une évocation de la mer, du sable fin, des parasols, des émois adolescents…ou encore une allégorie de la matrice, de la mère/mer, par l’emploi des couleurs bleu et blanc qu’affectionnent Simon Porte et Picasso. La jeune femme est alors une naïade, au sens mythologique du terme, une divinité sortant des flots et marchant au-devant de ses enfants afin d’apporter un souffle nouveau. Enfin, on peut aussi y voir une jeune mère de famille amputée d’une partie de sa féminité qui sort de la douche, car elle n’a pas eu le temps de se sécher les cheveux parce que son fils de 2 ans ne sachant pas s’habiller tout seul, elle est obligée de tout gérer en même temps. Ce top serait une allégorie représentant le poids des tâches quotidiennes pesant sur ses épaules...Un petit slip = beaucoup de responsabilités. Vous l’aurez compris : tout est une question de regard, de bienveillance du regard et d’interprétation. Alors, que voyez-vous ?

Quelle que soit l’image de la femme que vous renvoie cette création, sachez que vous êtes unique et qu’il vous appartient de droit de pouvoir vous promener en baskets ou en talons hauts si le cœur vous en dit. Pour ma part, je suis extrêmement coquette : j’aime les talons, mais aussi les accessoires tels que les foulards en soie, les bijoux, ou encore les sacs…

Jacquemus© vs Bellite©

Je ne crois pas me tromper en affirmant que les sacs occupent une place de choix dans vos accessoires. Sans doute êtes-vous déjà en train de rêver au prochain sac qui rehaussera votre tenue achetée la veille en ligne ou en magasin. Cela tombe bien, j’ai plusieurs idées à vous proposer !

Les collections Jacquemus© et Bellite© ont en commun de mettre en valeur une matière noble et simple : la paille. Très tendance, ce matériau malléable permet de faire rimer simplicité et élégance. Je vous laisse découvrir par vous-mêmes des échantillons de leurs collections en louchant sur les images ci-dessous :

 

Envie d’un sac de chez BELLITE ? Oui ! trois fois oui ! Alors, venez voir, c’est par ici :

   

https://bellite.store/collections/bags

 

Envie de succomber ? N’hésitez plus, foncez !

Rien de tel pour terminer cet article en beauté que d’emporter votre nouveau sac en paille pour aller danser sous les lampions…

En avant la musique !

Le clip de ce mois-ci a été choisi en guise de clin d’œil à Simon Porte. Une manière pour moi de rendre hommage à cet homme autodidacte, sans toutefois oublier de mettre en lumière les femmes. Savez-vous que le designer français est un fan inconditionnel de l’actrice et chanteuse Isabelle Adjani ? Comme il vit de la mode, qu’il adore la musique des années 80, le blanc, le bleu, et cette actrice de talent, il m’a semblé évident de mettre Pull Marine. Vous retrouverez ainsi quelques objets chers à votre enfance ou à votre adolescence : la cassette, la piscine gonflable, la jupe évasée et les petits poissons rouges gagnés à la pêche aux canards…

https://www.youtube.com/watch?v=XDVZoMlxzJA

À bientôt !

Marjorie

©marjoriedennequin/©moment « M »

 

Envie d’en connaitre davantage sur les collections Jacquemus© ? Rendez-vous sur son site internet :

https://www.jacquemus.com/?v=6cc98ba2045f

 

Envie de suivre Jacquemus sur les réseaux sociaux ? C’est par ici :

https://www.instagram.com/jacquemus/?hl=en

https://www.facebook.com/JACQUEMUSPARIS/

https://twitter.com/jacquemus?lang=fr

 

Voici les sources et quelques liens vers des articles très bien documentés et illustrés :

https://www.youcantbemyvalentine.com/fashion//jacquemus-lascension-dun-sudiste

https://next.liberation.fr/mode/2017/05/14/simon-porte-jacquemus-minot-des-sources_1569469

https://www.paperblog.fr/4836947/jacquemus-a-la-vogue-fashion-night/

 


Leave a comment